Prenez soin de vos oreilles !

Prenez soin de vos oreilles !

0 948
Prenez soin de vos oreilles !

REIMS (51). Médiatrice scientifique spécialiste des risques auditifs, Anne-Laure Prunier sensibilisera des classes de lycéens et collégiens rémois à l’occasion du festival Carto Kidz. Interview.

Dans le cadre du festival Carto Kidz organisé à la Cartonnerie à partir d’aujourd’hui, Anne-Laure Prunier, médiatrice scientifique entre « les scientifiques et les gens », interviendra demain et mardi auprès de collégiens et lycéens. Objectif : sensibiliser le jeune public aux risques auditifs.

Comment ont été conçues vos interventions pour Carto Kidz ?

Les lycéens verront un spectacle pédagogique, intitulé Peace and Lobe, qui mêle histoire des musiques actuelles et prévention des risques auditifs ; pour les collégiens, en revanche, j’interviendrai directement sur scène en compagnie d’une audioprothésiste, l’idée étant d’être simple et le moins scolaire possible : par exemple, passer de la musique avec un sifflement aigu, comme l’entendent ceux qui souffrent d’acouphènes. En outre, une exposition, « Audition, sans malentendu » sera visible dans le hall de la Cartonnerie : sonomètre, oreille en résine, CD-rom, etc. L’idée est de s’adresser à quelques centaines d’élèves mais également à leurs enseignants.

Mp3, discothèque, concert, cinéma… Les jeunes sont-ils souvent exposés à des volumes sonores qui peuvent se révéler dangereux ?

Oui. Des études ont été menées dans différentes régions du pays et toutes, à quelques nuances près, aboutissent au même résultat : 25 % des moins de 25 ans ont déjà des atteintes auditives pathologiques. C’est-à-dire acouphènes et perte d’audition sur les fréquences auditives aiguës.

C’est-à-dire ?

À la naissance, nous sommes capables d’entendre entre des fréquences de 20 hertz (Hz) et 20 000 Hz. À l’adolescence, ce n’est généralement plus qu’en 20 Hz et 15 000 Hz. Et pour avoir un ordre d’idée approximatif, c’est 1 000 Hz en moins tous les ans. Mais on peut avoir 70 ans et ses 20 000 Hz, bien sûr. On est tous différents devant le son.

Et tout dépend aussi de l’état de la personne : quelqu’un qui est fatigué, qui a bu, qui a pris de la drogue sera plus vulnérable.

Considérez-vous que cette problématique des volumes sonores reste méconnue ?

Disons que le message se diffuse bien et que personne n’est trop étonnée de me voir arriver. Mais il y a toujours des idées reçues : les enfants n’auraient pas besoin d’être protégés, du genre « Oh, il a l’habitude d’écouter comme ça la musique », etc. L’oreille, ça ne se répare pas ! Le plus grand chirurgien ne pourra rien pour vous si vous êtes en détresse auditive. Et si vous avez des oreilles cotonneuses au lendemain ou surlendemain d’un concert, allez vérifier votre ouïe dans les 24 heures chez un audioprothésiste qui pourra limiter les dégâts.

Existe-il une législation sur ce sujet ?

Partiellement, oui. Les salles de concert fermées sont plafonnées à 105 décibels (db). Dans une salle moderne comme la Cartonnerie, le son fait un arc et est homogène : devant les enceintes ou au fond, c’est pareil. Par ailleurs, le lecteur Mp3 ne doit pas excéder 100 db. Mais les études menées montrent que s’exposer à 100 db plus de deux heures dans la semaine met en danger notre ouïe. Beaucoup de monde est concerné. Par ailleurs, il n’y a encore aucune limitation pour les salles de concerts à ciel ouvert ou les cinémas…

En entreprise, un salarié exposé 40h/semaine à 85 db doit obligatoirement bénéficier d’une protection auditive de la part de son employeur. Et à 80 db, premier seuil de « risque auditif », il peut légitimement la demander.

Comment se sensibiliser facilement sur les risques auditifs ?

Très simple ! Chez vous, prenez un bol et tendez dessus une feuille de cellophane. Mettez quelques grains de sucre ou de sel sur la feuille. Puis à côté, criez, jouer de la flûte ou mettez de la musique : vous verrez la feuille vibrer et les grains bouger. L’oreille, le tympan, c’est le même principe. Le son ne se voit pas mais cette petite expérience permet à qui le souhaite de visualiser l’onde sonore.

ARTICLES SIMILAIRES