Les textos en Morse pour déficients auditifs et visuels

Les textos en Morse pour déficients auditifs et visuels

0 610

20120605_anmol-anandUn étudiant diplômé indien a développé une application pour téléphone portable qui permet aux personnes souffrant de déficiences visuelle et auditive d’envoyer et de recevoir des messages textes, communément appelés texto.

L’application PocketSMS a été développée pour les smartphones (téléphones intelligents) androïdes, qui sont généralement moins chers que les iPhones d’Apple. L’application convertit le texte en vibrations du code Morse pour que les utilisateurs puissent « sentir » le message.

Les téléphones portables ordinaires utilisent déjà des vibrations pour attirer l’attention des utilisateurs sur les appels ou les messages entrants. Anmol Anand, un étudiant en masters de l’Université Guru Gobind Singh Indraprastha, à Delhi, s’est rendu compte que les mêmes vibrations pourraient aussi transmettre le contenu du texto.

En utilisant le Google App Inventor disponible en accès libre, il a ainsi développé une nouvelle application capable de convertir chaque lettre d’un message texte en code Morse – dans lequel chaque lettre correspond à une gamme de tonalités courtes ou longues – et a ensuite utilisé la capacité du téléphone pour vibrer avec chaque lettre.

Une application d’accompagnement, MorseTrainer, a été conçue pour enseigner le code Morse aux utilisateurs sourds ou aveugles, et pour leur permettre de l’utiliser sans avoir à se servir des claviers des smartphones, qui peuvent être difficiles à voir.

La messagerie textuelle prend de plus en plus d’importance en tant qu’outil de sécurité et d’inclusion sociale. En République démocratique du Congo, par exemple, un groupe d’utilisateurs sourds a protesté pour sa sécurité en fin d’année dernière lorsque le gouvernement a fermé les services de messagerie textuelle, a rapporté la BBC.

En Ouganda, l’Association nationale des sourds travaille sur un projet pour enseigner aux élèves – qu’ils soient entendants ou sourds – comment envoyer des messages textes ensemble.

« Nous avons constaté que les enfants sourds ne s’intégraient pas », affirme la consultante en éducation, Sacha DeVelle, bénévole avec l’organisation caritative Cambridge to Africa à Kabale.

A mesure que les elèves entendants et sourds ont été regroupés et que les enseignants ont commencé à leur montrer comment envoyer des textos, les enfants déficients auditifs se sont bien mieux intégrés dans la communauté scolaire. « Cela les encourage à aller de l’avant et à accomplir ce qu’ils veulent faire, [par exemple] aller à l’université ou ouvrir une boutique », se félicite DeVelle.

Le collaborateur d’Anand, Arun Mehta – président de la société bidirectionnelle de promotion de l’accès (BAPSI) – a déclaré que l’accès à Internet est tout aussi important pour les handicapés que pour tous les autres.

Il explique que l’introduction du logiciel de lecture sonore-écran texte-parole avait eu pour effet de« réduire de manière spectaculaire l’écart entre voyants et aveugles. Nous aimerions aussi [réaliser un tel pas] pour les sourds-aveugles. »

Pour Mohamed Jemni, informaticien à l’Ecole des sciences et de la technologie, en Tunisie, la technologie inclusive peut faciliter la participation des personnes handicapées à la vie de tous les jours.

Jemni teste actuellement une application qui convertit les messages textes en avatars – une représentation animée de l’utilisateur – qui « signe » son message visuellement. Le logiciel pourrait ensuite être personnalisé afin de s’adapter aux nombreuses langues des signes nationales utilisées dans le monde.

Par Lucas Laursen

Source: www.scidev.net

Publié le 05/06/2012.