Produire de l’énergie en mâchant ses aliments, c’est possible

Produire de l’énergie en mâchant ses aliments, c’est possible

0 1062

Une équipe de chercheurs canadiens a mis au point une mentonnière capable de collecter de l’énergie à partir des mouvements de la mâchoire.

Cette innovation va servir à alimenter des petits appareils (par exemple, des prothèses auditives). Aujourd’hui, il faut changer les piles toutes les semaines. Elles ne sont pas données et elles sont très toxiques pour l’environnement, si on les jette à la poubelle. Là, plus besoin de pile : il suffira de mâcher un peu et de porter, pendant le temps d’un repas, une mentonnière.

Celle-ci ressemble à un collier qui touche le menton. À l’intérieur, il y a des électrodes qui convertissent le mouvement de la mâchoire en énergie. Les chercheurs canadiens l’ont fait fonctionner sur des testeurs, qui devaient mâcher du chewing-gum pendant une minute. Ils ont réussi à produire de l’électricité, mais encore trop peu pour vraiment faire fonctionner un appareil. Ils vont donc perfectionner leur invention et espèrent pouvoir bientôt vraiment alimenter des prothèses auditives.

En panne de téléphone ? Marchez !

En fait, récupérer l’énergie de nos muscles, c’est une piste qui fascine les scientifiques. En Corée du sud, un laboratoire de recherche a présenté récemment un prototype de mini-générateur, capable d’alimenter un pacemaker grâce aux mouvements des muscles du corps.

Vous avez aussi un gros opérateur de téléphone qui tente de mettre au point un système pour recharger son portable avec ses pieds, juste en marchant. Là, c’est une pile cachée dans la semelle de la chaussure qui transforme le mouvement des pas en énergie. Là encore, il  va falloir encore un peu de travail. Pour charger le téléphone, pour l’instant, il faut quand même piétiner ou marcher pendant 12 heures.

Publié le 04/11/2014. Source: rtl.fr