Un Européen sur 4 souffre du bruit du trafic routier

Un Européen sur 4 souffre du bruit du trafic routier

0 1141
Un Européen sur 4 souffre du bruit du trafic routier

La pollution sonore créée par le trafic routier est impliquée dans 43 000 hospitalisations chaque année, révèle l’Agence européenne de l’environnement.

Plus de 125 millions d’Européens, soit un sur quatre, subiraient quotidiennement des nuisances dues aux bruits de trafic routier dépassant le seuil légal fixé par l’UE (65 décibels) révèle une étude de l’Agence européenne de l’environnement (EEA) publiée vendredi, rappelant que cette surexposition représente un risque pour la santé publique.

Le bruit a un impact direct sur le système auditif. Une exposition aiguë peut entraîner une perte de l’audition, tandis qu’une exposition chronique peut affecter de manière irréversible l’oreille interne. Mais pas seulement: quand elle perturbe le sommeil, la pollution sonore peut engendrer fatigue, somnolence, anxiété et réduction de la motivation au travail. Le cœur est également exposé, puisqu’en 1999, un rapport de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a constaté que les individus sensibles confrontés de façon prolongée à des niveaux élevés de nuisance sonore étaient susceptibles de manifester des effets cardiovasculaires permanents.

L’exposition au bruit est ainsi impliquée dans 43 000 hospitalisations et plus de 10 000 morts prématurées par an en Europe, estime l’EEA. En outre, près de 900 000 cas d’hypertension seraient favorisés par un bruit excessif chaque année, ajoute le rapport.

Par Julie Carballo sur le site lefigaro.fr, le 19/12/2014.

ARTICLES SIMILAIRES