Les Témoignages

0 451

« Non, être sourd ne veut pas automatiquement dire être muet ! Regardez, je parle, moi ! » Pour enlever les étiquettes qui collent à sa peau, Mélanie partage sur YouTube son quotidien en tant que personne sourde. Avec deux chaînes et 68 000 abonnés au compteur, l’étudiante de 23 ans profite de sa notoriété pour démystifier le handicap.

La découverte de la LSF

Sourde profonde de naissance, Mélanie est née dans une famille d’entendants. Appareillée des deux oreilles, elle grandit en pratiquant l’oralisme. Sans information sur la langue des signes, cette « ingénue » choisit cette option en arrivant au lycée, en 2011. A l’époque, elle espère pouvoir rencontrer davantage de personnes elles aussi atteintes de surdité. C’est une révélation, une véritable vocation. « Je veux devenir professeur de LSF, c’est mon objectif, explique la jeune fille. J’adore signer, la LSF c’est une langue visuelle, facile à apprendre, facile pour communiquer de loin. Cela m’a permis de faire de nouvelles rencontres ou d’aller dans de grands festivals. » Après une licence en sciences du langage, elle rentre en master métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation, spécialisée en LSF, à Paris, dans le but de devenir professeur dans le secondaire. En parallèle de sa vie d’étudiante, elle crée sa chaîne YouTube.

Une sourde qui parle

En 2015, Mélanie se lance pour la première fois sur la plateforme avec sa chaîne « Signe2Mains », où elle signe du vocabulaire pour partager ses savoirs. « C’est ma mère qui m’a donné l’idée car, pour elle, il était nécessaire de faire des vidéos sur les mots de vocabulaire à l’instar des YouTubeuses qui font des tutos de maquillage. » La même année, elle signe la chanson Je vole, interprétée par Louane et bande originale du film La famille Bélier, qui est vue plus de 200 000 vues. Depuis, elle a créé une seconde chaîne : « Mélanie Deaf ». Avec ses 49 500 abonnés, la jeune Normande fait son petit bout de chemin sur la Toile. Depuis deux ans, elle partage avec les internautes des moments de son quotidien, cocasses et drôles, mais aussi des détails sur sa vie personnelle en tordant le cou aux préjugés. Plus récemment, la jeune fille a fait ses premiers pas dans le domaine du cinéma en doublant le personnage de Shoko dans le long-métrage d’animation A silent voice.

0 611
Sondage : votre avis de personne sourde ou malentendante sur les sous-titres des films et séries

Bonjour, je m’appelle Louise, je suis étudiante en master de traduction audiovisuelle à Londres et je m’intéresse particulièrement à l’accessibilité audiovisuelle. Ce sondage s’inscrit dans le cadre de mon mémoire, et se destine aux personnes sourdes ou malentendantes. Il vise à collecter des données sur l’accès aux films et aux séries d’origine étrangère via le sous-titrage pour sourds et malentendants (SME) en France, que ce soit à la télévision, au cinéma ou par les DVDs.

Avec ce sondage, je cherche à comprendre les besoins et les manques éventuels de sous-titres pour les personnes sourdes et malentendantes en France pour les films et les séries non francophones. Ainsi, que vous connaissez déjà cette méthode de sous-titrage, ou non, vos réponses sont plus que bienvenues !

Ce sondage ne prend pas plus de cinq minutes, je vous remercie d’avance pour votre participation !

Cliquez ici pour répondre au sondage

Sur les réseaux sociaux