Non classé

0 1393

hpgp120x90Une autre enquête réalisée lors de la Journée Nationale de l’Audition sur 1001 jeunes personnes révèle que les 12-25 ans utilisent leurs baladeurs en moyenne 1 heure et 38 minutes par jour.

Cette enquête nous apprend également que plus les jeunes écoutent longtemps leur musique et plus ils l’écoutent fort. Ce sont les 15 à 17 ans qui ont le temps d’écoute quotidien moyen le plus élevé avec 2 heures et 5 minutes. 33% d’entre eux s’en servent 2 à 3 heures par jour et 10% pendant plus de 3 heures.

Plus ils sont jeunes et moins ils connaissent la réglementation sur le niveau sonore des baladeurs. Ainsi, trois jeunes sur quatre ignorent que le niveau de sortie d’un baladeur ne doit pas dépasser 100 décibels. Cela ne les empêche cependant pas de savoir qu’ils courent un risque: 82% des jeunes gens ayant participé à l’enquête n’ignorent pas qu’en écoutant trop longtemps leur musique à un niveau sonore élevé, ils encourent des difficultés d’audition, des acouphènes, voire la surdité. 63% des 18-25 ans ont même déjà ressenti des acouphènes après avoir écouté leur baladeur.

Source: AFP / Romandie

Publié le 31/05/2010.

0 1720

enfantsgp180x126Les implants cochléaires permettent aux enfants sourds de « retrouver » une vie tout-à-fait normale. Les vibrations transmises au nerf auditif par les électrodes permettent de ressentir les sons extérieurs.

Une récente étude réalisée aux Etats-Unis et publiée dans « Otolaryngology, Head and Neck Surgery » démontre que plus cet implant a été posé tôt, et plus le patient bénéficie d’une qualité de vie meilleure. En effet, l’enfant qui était atteint de surdité est alors capable d’entretenir des conversations, d’utiliser un téléphone, d’écouter de la musique etc. La France, quant à elle, accuse un relatif retard dans cette solution. Le principal obstacle à l’implant cochléaire est son coût: 22000 euros. Si 3000 enfants ont été appareillés en France jusqu’à cette année, nombre d’entre eux ne l’ont été que d’un côté, justement pour cette raison financière.

Source: Parents.fr

Publié le 10/06/2010.

0 1475

cinema-concordeLe journal Ouest France s’entretient avec Jean-Paul Leforestier, vice-président de l’association du Cinéma le Concorde, à l’occasion du 5ème festival du film Art et Essai qui se déroule actuellement à Pont-l’Évêque. Ce cinéma est équipé pour les malentendants.

Qu’est-ce un festival art et essai ?

La plupart des films projetés ont un caractère de recherches et de nouveautés. Ils présentent d’incontestables qualités et bien souvent, ils n’ont pas l’audience qu’ils méritent.

Depuis quand Le Concorde est classé art et essai ?

Nous avons organisé notre 1 er Festival art et essai en 2006. L’an dernier, il n’a pas eu lieu, le cinéma étant en travaux pour proposer aux cinéphiles davantage de confort. Notre salle est équipée d’une boucle pour malentendant.

Quel est le programme de ce festival ?

Nous allons projeter huit films sur les deux semaines, à raison de quatre séances par jour, ce qui fait un total de 28 séances par semaine.

Vous avez choisi les films ?

J’ai eu le privilège de voir les trois quarts des films. Je les choisis en fonction de ce que je souhaite transmettre au public.

À votre avis, quels sont les films les plus attendus ?

Mes coups de coeur vont à Minuit à Paris, réalisé par Woody Allen, c’est le film d’ouverture au Festival de Cannes ; Tomboy réalisé par Céline Sciamma, Où va la nuit, ou encore l’Étrangère, c’est le renouveau du cinéma allemand.

Mercredi 18 mai, à 10 h, Je n’ai rien oublié ; à 15 h, Tomboy ; à 17 h 30, Même la pluie ; à 20 h 30, Où va la nuit. Billet à l’unité, 3,80 € ; le pass pour 4 entrées est vendu 8 €, au cinéma.

Le Concorde, Place Robert-de-Flers, tél. 02 31 65 18 70.

Le programme est visible sur le site www.pontleveque.fr

Source : Ouest-France.fr

Publié le 30/05/2011.

0 1379

20120118_micros-theatreLe premier Centre culturel équipé d’une boucle d’induction en Belgique

Martine est équipée d’un appareil auditif, Joseph d’un implant cochléaire. Grâce à leur appareil respectif, ils peuvent (ré)entendre. Mais gare cependant à l’inconfort lorsque du bruit vient parasiter la conversation…

« Beaucoup de personnes qui portent une aide auditive ou un implant cochléaire ont renoncé à se rendre au théâtre », constate André Baccichet, directeur du Centre culturel d’Auderghem. « Avec l’aide de l’asbl EDIC, la commune a installé ce qu’on appelle une boucle d’induction dans l’auditorium. Ce système permet aux personnes malentendantes de profiter à 100% de nos spectacles. »

Le Centre culturel d’Auderghem rejoint ainsi le KVS, le Théâtre National et le Beurschouwburg sur la liste des infrastructures culturelles équipées. Il est aussi le premier centre culturel communal bruxellois à offrir ce service.

Liste la suite de l’article sur auderghem.be

Publié le 18/01/2012.

0 1700

Angleterre,

e-type-jaguar-gpDouze anciens ouvriers de l’usine Jaguar de Merseyside ont porté plainte en raison de pertes auditives dues à leur travail.

Ils pourraient recevoir des dommages et intérêts compris entre 3000 et 25000£.
En effet, ce n’est que depuis les années 1980, voire 1990, que des protections acoustiques sont proposées aux ouvriers par la direction de l’usine.

Ce sont les ouvriers les plus âgés qui sont le plus touchés par l’exposition au bruit des machines et subissent acouphènes et perte d’audition.

Un ouvrier âgé de 54 ans, travaillant chez Jaguar depuis 29 ans, a déjà reçu 6000£ d’indemnités.

Publié le 23/05/2008.

0 1384

Une Américaine de 13 ans, Celia Beron, a eu une idée pour permettre aux athlètes et sportifs malentendants de percevoir un coup de sifflet ou un signal de départ: le bracelet.

Ce bracelet vibre et s’illumine lorsque l’arbitre siffle ou lorsqu’un coup d’envoi est donné. Il permet au sportif d’être immédiatement averti et de pouvoir réagir en temps réel.

Son développement commercial est en cours. A suivre…

Source: intellectualvillage.com

Publié le 10/10/2008.

0 1416

la-semaine-du-sonDu 18 novembre 2008 au 30 janvier 2009, la 7e édition de la tournée : « Trop puissant! » donne rendez-vous aux lycéens dans 67 lycées et CFA de la région. L’objectif de cette tournée est de sensibiliser les jeunes sur les dangers des sons trop amplifiés. Cette tournée s’accompagne cette année de deux groupes : « No More Babylon » et « Mura ». Vous trouverez ci-dessous les dates de la tournée.

13 au 17 janvier 2009 à Paris

• Mardi 13 janvier / PALAIS DE LA DECOUVERTE
Les déficiences auditives : prévenir / soigner

• Mercredi 14 janvier / FORUM DES IMAGES
Le son des villes au cinéma

• Jeudi 15 janvier / IRCAM
Les dispositifs d’écoute : La reproduction multicanale
Evolution des pratiques d’écoute

• Vendredi 16 janvier / CITE DE L’ARCHITECTURE ET DU PATRIMOINE
L’acoustique des établissements d’enseignement
L’identité sonore des villes

• Samedi 17 janvier / AUDITORIUM SAINT-GERMAIN
Maison des pratiques artistiques amateurs
Expression et pratique musicale / La « sono » des salles de spectacle / Concert de clôture de la Semaine du Son à Paris.

19 au 25 janvier en régions :

ALBI/TOULOUSE (Tarn/Haute-Garonne)
ARLES (Bouches-du-Rhône)
AUBAGNE (Bouches-du-Rhône)
AUCH (Gers)
BAR-LE-DUC (Meuse)
CHALON-SUR-SAÔNE (Saône-et-Loire)
DIGNE-LES-BAINS (Alpes de Haute-Provence)
DUNKERQUE (Nord)
FONTENAY-LE-COMTE (Vendée)
LE GRAND-BORNAND/LA CLUSAZ (Haute-Savoie)
LYON (Rhône)
MARSEILLE (Bouches-du-Rhône)
MONTPELLIER (Hérault)
NANCY (Meurthe-et-Moselle)
NEUILLY-SUR-MARNE (Seine-Saint-Denis)
NICE (Alpes-Maritimes)
NOGENT-SUR-MARNE (Val-de-Marne)
ORLEANS (Loiret)
PERIGUEUX (Dordogne)
PONT-AUDEMER (Eure)
REGION PACA
RODEZ (Aveyron)
ROUEN (Seine-Maritime)
SAINT-AUBIN (Aisne)
SAINT-NAZAIRE (Loire-Atlantique)
TALENCE (Gironde)
TROYES (Aube)

Source : www.lasemaineduson.org

Publié le 01/12/2008.

0 1306

logo-apesalAPESAL, l’Association de Prévention et d’Education Sanitaire-Actions Locales s’associe à la Journée Nationale de l’Audition afin de sensibiliser les habitants du Nord sur la préservation de leur capital auditif.

Avec près de 5 millions de personnes touchées par des troubles auditifs en France, les campagnes de dépistage et de prévention sont nécessaires.
Le 12 mars prochain aura lieu la 12ème Journée Nationale de l’Audition. Plus de 1700 participants interviennent dans 500 villes de France pour sensibiliser, informer et prévenir des troubles auditifs.

Lisez la suite de cet article et découvrez l’ensemble du programme en cliquant ici.

Publié le 02/03/2009.

0 1747

elon un récent communiqué, le ministre de l’Education, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche a annoncé la mise en place d’un pôle éducatif portant sur le projet linguistique pour les enfants et les jeunes déficients auditifs basé sur l’apprentissage de la LSF (Langue des signes française).

Le projet porte également sur la création d’un internat éducatif et scolaire de type « hébergement familial », pour répondre aux demandes d’accueil des jeunes des archipels éloignés. Ce projet sera mis en place au sein du CEDOP (le Centre Éducatif de l’Ouie et de la Parole).

« Créé en 1971, le CEDOP, est une école publique territoriale pour enfants et adolescents handicapés sensoriels, auditifs et / ou visuels, qui accueille 14 jeunes de 8 à 19 ans en permanence et 70 en suivi extérieur. Ils sont encadrés par un personnel spécialisé (15 personnes). Cet établissement relève du ministère de l’Education notamment pour le personnel, l’enseignant spécialisé, l’orthophoniste et le psychologue ».

Le centre a pour mission d’assurer la scolarisation, les rééducations, les prises en charge et aides spécifiques. Il a aussi pour mission de préparer l’insertion sociale et « pré-professionnelle » des handicapés sensoriels.

Source : www.tahitipresse.pf

Publié le 03/06/2009.

0 1756

gp-chalutierUne étude effectuée en Argentine a démontré que les pêcheurs commerciaux souffraient de surdité moyenne.

197 travailleurs de l’équipage « Mar del Plata » en Argentine, ont participé à cette étude. Ces pêcheurs n’avaient pas de problèmes auditifs auparavant.

L’étude analyse la « santé auditive » de plusieurs groupes d’ouvriers du bateau. Les machinistes et marins se sont révélés être les deux groupes de pêcheurs les plus touchés.

Le niveau de bruit durant une période de 24 heures, comme la pêche en mer, ne devrait pas dépasser les 80 dB. Cependant, les machinistes sont exposés à un niveau de bruit entre 88 dB et 108 dB.

L’étude a montré que ce groupe souffrait de surdité moyenne et d’acouphènes, mais aussi de troubles du sommeil, de maux de tête et stress et ce, malgré l’utilisation de protections auditives.

Ces marins étaient quotidiennement exposés à des niveaux de bruit de 84 dB, ce qui dépasse la limite supérieure recommandée. C’est donc la durée d’exposition qui est principalement responsable de la surdité.

Il est évident que sur ce type de bateau, la durée d’exposition ne peut être réduite, mais les chercheurs en charge de cette étude recommandent que des mesures soient prises pour diminuer l’intensité du bruit, et proposent aux ouvriers de suivre une formation sur « la santé auditive et l’exposition au bruit » et conseillent de passer régulièrement des tests auditifs et d’être suivi à long terme afin de prévenir les risques de la surdité suite au bruit.

Source: www.audioprotesistas.org

Sur les réseaux sociaux