Non classé

0 1917

dreamzon-lightonC’est tout nouveau, ça vient de sortir et c’est déjà en vente sur Audition Solutions: qu’est-ce que le LightOn ?

Le LightOn est un petit boîtier assez léger de 10 centimètres de côté, destiné à recevoir votre téléphone portable et à lui servir de socle. La révolution, c’est que lorsque vous recevez un message ou un appel sur votre téléphone, le LightOn se met à éclater de lumière vive dans toutes les directions, pour vous prévenir où que vous soyez dans la pièce. Il n’y a aucun câble, aucun branchement, juste 3 piles standard 1,5 Volts à mettre dedans.

Le LightOn est compatible avec tous les téléphones portables et smartphones. Il capte les perturbations émises par le vibreur de votre téléphone pour se mettre en marche; mais ne se laisse pas déclencher par des bruits annexes.

Ce socle lumineux n’est pas seulement une solution pour les personnes sourdes ou malentendantes: c’est aussi très utile dans les milieux bruyants où il n’est pas forcément évident d’entendre la sonnerie des portables. Le LightOn est également un objet design et élégant qui pourra suprendre vos convives en s’allumant.

L’avertisseur lumineux est disponible en noir et en blanc et en deux modèles: BE ou HU.
BE: une petite prise dans le bas du socle permet de brancher une sonnerie Bellman Visit 868.
HU: la prise permet de brancher un coussin vibrant (A-3303-0 Humantechnik).

Pour en savoir plus, voir la vidéo de démonstration, et peut-être vous offrir le LightOn, cliquez ici.

Publié le 06/02/2012.

0 1743

20120605_anmol-anandUn étudiant diplômé indien a développé une application pour téléphone portable qui permet aux personnes souffrant de déficiences visuelle et auditive d’envoyer et de recevoir des messages textes, communément appelés texto.

L’application PocketSMS a été développée pour les smartphones (téléphones intelligents) androïdes, qui sont généralement moins chers que les iPhones d’Apple. L’application convertit le texte en vibrations du code Morse pour que les utilisateurs puissent « sentir » le message.

Les téléphones portables ordinaires utilisent déjà des vibrations pour attirer l’attention des utilisateurs sur les appels ou les messages entrants. Anmol Anand, un étudiant en masters de l’Université Guru Gobind Singh Indraprastha, à Delhi, s’est rendu compte que les mêmes vibrations pourraient aussi transmettre le contenu du texto.

En utilisant le Google App Inventor disponible en accès libre, il a ainsi développé une nouvelle application capable de convertir chaque lettre d’un message texte en code Morse – dans lequel chaque lettre correspond à une gamme de tonalités courtes ou longues – et a ensuite utilisé la capacité du téléphone pour vibrer avec chaque lettre.

Une application d’accompagnement, MorseTrainer, a été conçue pour enseigner le code Morse aux utilisateurs sourds ou aveugles, et pour leur permettre de l’utiliser sans avoir à se servir des claviers des smartphones, qui peuvent être difficiles à voir.

La messagerie textuelle prend de plus en plus d’importance en tant qu’outil de sécurité et d’inclusion sociale. En République démocratique du Congo, par exemple, un groupe d’utilisateurs sourds a protesté pour sa sécurité en fin d’année dernière lorsque le gouvernement a fermé les services de messagerie textuelle, a rapporté la BBC.

En Ouganda, l’Association nationale des sourds travaille sur un projet pour enseigner aux élèves – qu’ils soient entendants ou sourds – comment envoyer des messages textes ensemble.

« Nous avons constaté que les enfants sourds ne s’intégraient pas », affirme la consultante en éducation, Sacha DeVelle, bénévole avec l’organisation caritative Cambridge to Africa à Kabale.

A mesure que les elèves entendants et sourds ont été regroupés et que les enseignants ont commencé à leur montrer comment envoyer des textos, les enfants déficients auditifs se sont bien mieux intégrés dans la communauté scolaire. « Cela les encourage à aller de l’avant et à accomplir ce qu’ils veulent faire, [par exemple] aller à l’université ou ouvrir une boutique », se félicite DeVelle.

Le collaborateur d’Anand, Arun Mehta – président de la société bidirectionnelle de promotion de l’accès (BAPSI) – a déclaré que l’accès à Internet est tout aussi important pour les handicapés que pour tous les autres.

Il explique que l’introduction du logiciel de lecture sonore-écran texte-parole avait eu pour effet de« réduire de manière spectaculaire l’écart entre voyants et aveugles. Nous aimerions aussi [réaliser un tel pas] pour les sourds-aveugles. »

Pour Mohamed Jemni, informaticien à l’Ecole des sciences et de la technologie, en Tunisie, la technologie inclusive peut faciliter la participation des personnes handicapées à la vie de tous les jours.

Jemni teste actuellement une application qui convertit les messages textes en avatars – une représentation animée de l’utilisateur – qui « signe » son message visuellement. Le logiciel pourrait ensuite être personnalisé afin de s’adapter aux nombreuses langues des signes nationales utilisées dans le monde.

Par Lucas Laursen

Source: www.scidev.net

Publié le 05/06/2012.

0 1375

Organisée par l’association Agi-Son, une « tournée » pédagogique attire l’attention des adolescents sur les risques auditifs.

Avec l’usage extensif des baladeurs numériques et l’exposition à des volumes sonores toujours trop élevés dans les discothèques et les salles de concert (malgré les dispositifs de limitation mis en place), le risque auditif est devenu une question de santé publique. Et les adolescents sont évidemment en première ligne. C’est pourquoi l’association Agi-Son, créée il y a une dizaine d’années par des professionnels de la musique soucieux de prévenir avant de pâtir de la surdité de masse, a imaginé un spectacle pédagogique expliquant de façon ludique l’histoire des musiques amplifiées, la physique du son, la physiologie de l’oreille et la meilleure manière de prévenir les risques encourus lorsque l’on s’expose aux excès de toutes sortes.

Après deux tests en mai 2011, Peace & Lobe tourne cet automne en Alsace, à l’initiative duNoumatrouff, relais d’Agi-Son dans la région depuis 2006. Deux représentations, à Illzach et à Huningue, ont eu lieu depuis fin octobre, une autre est prévue à Mulhouse ce jeudi, avant d’autres étapes dans les prochains mois à Rixheim, Haguenau, Strasbourg et Colmar, en partenariat avec les salles de spectacle (Triangle, Espace 110, Afsco, Grillen, Passerelle…), l’Agence régionale de santé, les principales collectivités et les établissements scolaires.

Lire la suite de l’article sur lalsace.fr

Publié le 26/11/2012.20121126_peace-and-lobe

 

0 1800

Les « audi-com » sont des aides auditives connectées à d’autres appareils (télévision, radio…) grâce à un transmetteur. Depuis 5 ans, ce type d’aides auditives est de plus en plus répandu. Ces dispositifs permettent aux personnes malentendantes d’écouter les programmes télévisés ou de la musique directement sur leurs aides auditives et sans être perturbés par l’environnement sonore.

Audika, spécialistes des appareils auditifs et des prothèses auditives, propose des aides auditives qui se connectent à une application disponible sur iPhone, iPad et iPod.

 

Audika décide de faire de ses assistants d’écoute de véritables objets connectés et propose une application disponible sur iPhone, iPad et iPod.

L’application permet à une personne malentendante de se passer de transmetteur pour connecter son appareil, pilotant ses aides auditives depuis un smartphone.

L’application permet en outre de modifier les réglages des aides auditives de façon discrète« l’utilisateur peut affiner les réglages effectués par son audioprothésiste, pour atteindre un maximum de personnalisation, et donc de confort et de praticité. C’est un véritable service sur-mesure qui est offert à la personne équipée de ces appareils ».

Des programme pour régler les aides auditives en fonction des différentes situations

Parmi les fonctionnalités proposées l’application smartphone d’Audika, des programmes de personnalisation des aides auditives sont proposés.

En effet les programmes présents dans les aides auditives sont réglés un audioprothésiste, et peuvent être affinés en fonction des situations par les utilisateurs, via l’application. « Par exemple, la tonalité d’un programme « Restaurant » peut être modifiée et mémorisée pour répondre à l’environnement sonore propre à CE restaurant. Ainsi, une personne qui va toutes les semaines manger dans ce restaurant peut effectuer des réglages spécifiques à cet endroit et son iPhone renverra les infos à ses appareils lorsqu’il y retournera ».
De même, d’autres fonctionnalités ont été prévues à l’intérieur de ces programmes, afin de :

  •  Régler le volume dans les appareils (séparément ou les deux en même temps).
  • Créer et personnaliser des noms de programmes
  • Ajuster les aigus et les graves selon les préférences de l’utilisateur
  • Lier un programme et des réglages aux endroits favoris et régulièrement fréquentés par l’utilisateur
  • Trouver et recevoir des informations personnalisées sur les aides auditives
  • Localiser les aides auditives perdues ou égarées, grâce à un système de jauges qui se remplissent ou se vident selon que l’on s’approche ou s’éloigne de ses appareils. Cette fonctionnalité est particulièrement utile pour les personnes appareillées qui souffrent de pertes de mémoire, voire d’Alzheimer, car elle permet aux aidants et soignants de retrouver les aides auditives.
  • Connaître le niveau des piles de ses appareils afin de pouvoir anticiper leur remplacement.
  • Vérifier que ses appareils sont bien connectés à son téléphone.

« En proposant des aides auditives compatibles avec cette application, les centres Audika développent une offre toujours plus complète de services à ses clients, afin que la malaudition soit de plus en plus facile à gérer au quotidien ».

 

Publié le 11/08/2014. Source : www.silvereco.fr tiré du communiqué de Presse Audika

0 1595

Dans ce bus, de simples tests sont effectués et permettent de vérifier le bon fonctionnement de votre audition. Si un problème auditif est décelé, un entretien individuel vous est proposé. Il vous sera alors conseillé de consulter votre médecin traitant qui vous dirigera à son tour vers un médecin ORL. C’est ce dernier qui pourra dresser votre bilan auditif complet.

Voici la liste des villes et des dates où le Bus de l’Audition pourra vous accueillir de 10h00 à 17h00.

Les dates à retenir :

Dijon (21)
Mardi 16 Septembre 2008
Place François RUDE

Chalon sur Saône (71)
Mercredi 17 Septembre 2008
Place Sainte Marie

Nevers (58)
Mardi 30 septembre 2008
Esplanade du Palais Ducal

Chelles (77)
Vendredi 3 octobre 2008
Place du Marché – 51 bis avenue de la Résistance

0 2418

Si la vidéo en 3D est désormais largement connue dans les jeux vidéo et dans les films, le son en trois dimensions, lui, l’est moins. Dans cet extrait en anglais intitulé « Salon de coiffure virtuel », l’auditeur est littéralement intégré dans la pièce et peut suivre les déplacements des personnages ou encore sentir quand l’un d’eux « nous » enfile un sac sur la tête.

Une expérience incroyable à écouter de préférence avec un casque audio ou des oreillettes plutôt qu’avec des haut-parleurs : Virtual Barber Shop

La technique ici utilisée est celle de « l’écoute binaurale », qui permet d’écouter plusieurs sons captés simultanément avec de simples écouteurs et non avec un système audio à multiples voies (comme le 5.1 par exemple).

Lire la suite de l’article sur le blog du Monde

D’autres enregistrements sur QSound.com

Publié le 7/05/2013.

Sur les réseaux sociaux