Mots-clés Article étiqueté avec "troubles"

troubles

0 6054
Troubles de l'audition: quand le bruit rend malade

Il y a ceux que le tic-tac de l’horloge rend dingues, ceux qui s’exaspèrent lorsqu’ils entendent un avion voler, ceux qui se raidissent au son d’une craie qui crisse sur un tableau ou d’un couteau qui grince contre une assiette. Et puis il y a les autres: ceux que l’exposition au bruit rend malades.

Une sensibilité exacerbée au bruit

Parmi les troubles les plus graves, il y a l’hyperacousie, une sensibilité exacerbée à l’environnement sonore, à des bruits d’une intensité normalement supportable. « C’est différent de la mysophonie, où une personne ne supporte pas un bruit spécifique, le bruit des talons de sa voisine par exemple », distingue le Dr Martine Ohresser, ORL spécialiste des acouphènes et de l’hyperacousie.

0 4796
Les troubles auditifs, une réalité pour une majorité de jeunes

Les troubles auditifs ne sont pas réservés aux personnes âgées. Les 15-30 ans aiment écouter fort la musique, de préférence au casque, et connaissent les risques de dommages de l’appareil auditif, mais ils ne changent pas pour autant leurs comportements, révèle une étude Ipsos.

Plus des trois quarts des jeunes interrogés ont déjà ressenti des acouphènes (bourdonnements ou sifflements dans les oreilles) ou une perte d’audition à la suite d’une forte exposition sonore.

0 2534
Semaine du son. Jeunes et musique :

Ils aiment écouter fort la musique, sont conscients des risques, mais continuent. Une étude sur les jeunes et le son révèle que les troubles auditifs ne sont pas réservés aux plus âgés.

Plus des trois quarts des 15-30 ans ont déjà ressenti des troubles auditifs comme des acouphènes (bourdonnements ou sifflements dans les oreilles) ou une perte d’audition à la suite d’une forte exposition sonore, indique une étude Ipsos réalisée à l’occasion de la 12e édition de la Semaine du son, qui se déroulera du 19 au 25 janvier à Paris et jusqu’au 8 février partout en France.

0 4243
Neurinome de l'acoustique

Symptômes

L’un de ces symptômes ou leur association doit conduire à une consultation chez un spécialiste, ORL ou audioprothésiste, car plus la tumeur est petite moins il y a d’adhérence :

Sur les réseaux sociaux