| Espace Grand Public | Forum | Forum étudiants

La réingénierie des formations s'accélère pour les audioprothésistes et les orthoptistes. Quid des opticiens ?

L'intégration des formations paramédicales, dont celle des opticiens, à l'Université suit l'évolution de notre système de santé. Mais au vu de la liste des diplômes qu'il s'agit d'adapter, le Gouvernement sera obligé d'établir des priorités. C'est en tout cas, ce que recommande une mission conjointe de l'Inspection générale de l'administration de l'éducation nationale et de la recherche (IGAENR) et de l'Inspection générale des affaires sociales (Igas).

Une Licence en 2019 pour les audioprothésistes et les orthoptistes

Ainsi dans leur rapport, rendu public récemment, les deux organismes recommandent d'achever rapidement la réingénierie de la formation d'audioprothésiste, comme celle des orthoptistes. Si elles se déroulent actuellement sur 3 ans, elles ne confèrent pas pour le moment le niveau Licence*. Alors qu'il s'agit de "formations exclusivement et historiquement assurées par l'université, qui relèvent des ministères chargés de l'enseignement supérieur et de la santé", tout devrait être réglé d'ici la rentrée 2019. Ainsi, après réingénierie, les titulaires du diplôme d'audioprothésiste et d'orthoptiste devraient se voir conférer automatiquement le grade de Licence.

La mission propose également de modifier le mode de recrutement de ces formations en supprimant les concours d'accès. "Les formations paramédicales de niveau bac+3 (dont les audioprothésistes et orthoptistes, NDLR) seraient accessibles via APB (admission post-baccalauréat, NDLR) après sélection sur dossier et entretien individuel. Cette procédure permettrait de diversifier les profils des étudiants, et améliorerait l'accessibilité sociale de ces formations, en supprimant les classes préparatoires privées, souvent onéreuses et suivies par une proportion importante des étudiants", précisent les auteurs.

Quid des opticiens ?

Du côté des opticiens, la question de la réingénierie du diplôme reste entière. Si le BTS OL est bien cité dans le rapport de l'IGAENR et de l'Igas comme étant à réformer, aucune recommandation n'est faite sur un éventuel calendrier ou la façon d'y parvenir. Pourtant, s'il y a bien un sujet qui fait l'unanimité au sein de la profession, il s'agit de la nécessité de passer du BTS OL à une formation en 3 ans.

A la parution du rapport, Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, et Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'innovation, ont lancé conjointement une deuxième mission afin de booster la concertation et préciser les étapes de l'intégration à l'université des formations paramédicales. Espérons cette fois que notre profession ne fasse pas partie des grands oubliés !

* Le rapport précise : "Curieusement, les orthoptistes de niveau bac+3 ne sont pas mentionnés à l'article D.612-32-2 (du code de l'éducation, NDLR) comme bénéficiant du grade de Licence, ainsi que les audioprothésistes, formation en 3 ans qui reste à réingénier".

Lire l'article sur le site officiel acuite.fr

Source: acuite.fr