Fiche métier

Fiche métier

L'audioprothésiste

C'est un professionnel de Santé, spécialiste de la correction auditive. En France, il y a un peu plus de 2600 audioprothésistes.

Est considéré comme exerçant la profession d'audioprothésiste toute personne qui procède à l'appareillage des déficients de l'ouïe. Cet appareillage comprend le choix, l'adaptation, la délivrance, le contrôle d'efficacité immédiate et permanente de la prothèse auditive et l'éducation prothétique du déficient de l'ouïe appareillé.
La délivrance de chaque appareil de prothèse auditive est soumise à la prescription médicale préalable du médecin généraliste ou de l'ORL et obligatoire du port d'un appareil, après examen otologique et audiométrique tonal et vocal.

Nul ne peut exercer la profession d'audioprothésiste s'il n'est titulaire du diplôme d'Etat d'audioprothésiste ou du diplôme d'Etat de docteur en médecine et s'il n'est inscrit sur une liste dressée par le préfet du département de sa résidence professionnelle qui enregistre son diplôme, certificat, titre ou autorisation.

Les différentes étapes nécessaires à l'appareillage :

1 / La première visite :

L'entretien avec l'audioprothésiste

L'audioprothésiste se renseigne sur les habitudes, les conditions de vie, l'état psychologique de son patient, sa gêne, et sa motivation. Cet entretien est primordial pour le bon déroulement de l'appareillage. Il procède également à un examen du conduit auditif (otoscopie).

Les renseignements sur les appareils auditifs

L'audioprothésiste informe son patient sur les différents appareillages disponibles et réalisables, leur utilisation, leur entretien, leur coût et les conditions de remboursement par les organismes de prise en charge.

La prise d'empreintes

L'audioprothésiste prend une empreinte du conduit auditif pour fabriquer une aide auditive "sur mesure".

2 / La deuxième visite :

L'adaptation prothétique

L'audioprothésiste pose l'aide auditive. Ensuite, il procède aux réglages de celle-ci et contrôle immédiatement son efficacité en utilisant tous les tests audiométriques nécessaires en fonction des capacités du patient :

  • audiométrie tonale : gain en champ libre, tests de tolérance, tests de localisation spatiale,
  • audiométrie vocale en champ libre, éventuellement en présence de bruits perturbants.
L'éducation prothétique

L'audioprothésiste donne à son patient des conseils d'adaptation, de manipulation de l'appareil, des informations sur le changement des piles, sur les conditions d'utilisation de l'aide auditive en fonction des situations sonores.
Il informe le patient sur l'utilisation et l'entretien de l'aide auditive et lui propose de l'essayer.

3 / La troisième visite :

Après une semaine d'essais environ, l'audioprothésiste vérifie le bon fonctionnement de l'aide auditive. Le patient lui donne ses commentaires et problèmes rencontrés sur ce premier test et ils vont faire des réglages si nécessaire.

Et après

L'audioprothésiste procède au suivi prothétique régulier et au contrôle permanent de l'appareil, pendant toute la durée de l'appareillage du patient, comprenant au minimum :

  • des séances de contrôle de l'efficacité de l'appareil au troisième mois, au sixième mois et douzième mois après la délivrance de l'aide auditive,
  • puis un suivi bi-annuel selon les besoins du patient.

Les contrôles effectués lors de ce suivi comportent tous les tests nécessaires à la vérification de l'efficacité de l'appareillage : contrôle de l'audition et courbes de l'appareillage.