Actualités
Actualité de l'Audition.

0 69

Le cérumen qui s’évacue naturellement de nos oreilles n’est pas un signe de mauvaise santé. Pour éviter d’irriter cette zone sensible, la meilleure technique consiste à ne pas y toucher.

Nous expliquons à nos enfants qu’ils ne doivent rien enfoncer dans leurs oreilles, mais est-ce que nous respectons nous-mêmes cette consigne ? Ne pas utiliser un coton-tige correctement peut provoquer des infections ou une surproduction de cérumen. C’est pourquoi l’académie américaine d’oto-rhino-laryngologie a publié une mise à jour de ses recommandations des soins aux oreilles, relayée par le site Real Simple.

Cette liste de gestes à adopter et à éviter a pour objectif de faire comprendre aux patients que le cérumen n’est pas un signe de mauvaise santé. Au contraire, c’est tout à fait normal que nos oreilles évacuent les impuretés pour éviter qu’elles ne descendent dans le canal auditif. Quand notre organisme fonctionne correctement, le vieux cérumen se déplace vers l’extérieur et se désagrège avant d’être lavé pendant le bain ou la douche.

Ne pas abuser du coton-tige

Il arrive cependant que le mécanisme de nettoyage automatique de nos oreilles tombe en panne et que le cérumen fabrique un bouchon gênant, voire douloureux. Dans les nouvelles recommandations, les experts américains expliquent l’importance de ne pas trop nettoyer les oreilles pour éviter d’irriter le conduit et de provoquer un infection ou une surproduction de cérumen. Le coton-tige est souvent enfoncé trop loin dans l’oreille, alors qu’un nettoyage avec une serviette ou un mouchoir en sortant de la douche est suffisant. Ils déconseillent également l’utilisation de bougies d’oreille, dont les bénéfices n’ont pas été prouvés et qui peuvent sérieusement abîmer les oreilles.

En cas de symptômes comme une perte auditive, des douleurs, des écoulements anormaux ou des pertes de sang, consultez un médecin et n’essayez pas de vous nettoyer les oreilles sans l’aide d’un professionnel. Le docteur peut s’occuper du drainage en veillant à ne pas irriter cette zone sensible et pourra vous conseiller des produits et des techniques pour prendre soin de vos oreilles en douceur. Mais si vous ne souffrez d’aucun symptôme, essayez simplement de les laisser tranquilles !

0 129
Le cérumen dans les oreilles est utile

Quoi qu’on puisse en penser, il n’est pas nécessaire de se nettoyer les oreilles tous les jours !

Le cérumen, appelé aussi cire d’oreille, est cette substance jaunâtre, un peu cireuse qui est sécrétée dans l’oreille externe. Il est utile parce qu’il protège le tympan, le lubrifie et assure une protection contre certains agresseurs tels les insectes, la poussière, les bactéries et les virus.

Venez découvrir le MUba Eugène Leroy (Musée des beaux-arts de Tourcoing) grâce à une visite guidée en Langue des Signes Française.

Le MUba Eugène Leroy se veut accessible à tous, c’est pourquoi Stéphane Delame, médiateur en langue des signes Française, vous fera découvrir les collections permanente et provisoire.

Lien vers la vidéo sur YouTube: https://youtu.be/IiB8zi-p58s

Le 23/04 de 15:00 à 16:30

Acouphènes : enfin des solutions

Voilà un ouvrage utile que l’on attendait désespérément, alors que 12 millions de français (20%) sont atteints plus ou moins gravement par cette sorte de « Larsen auditif » que sont les acouphènes, souvent insupportables, parfois invivables.

Ce bruit de fond continu nuisant au décryptage des conversations, en direct et surtout en écoute audio- visuelle, gâche la musique et prive des petits bruits sympathiques de la nature qui détendent, et de plus, rend l’endormissement difficile voire impossible, obligeant à la prise fréquente de somnifères et d’anxiolytiques. La médecine n’a aucune réponse à cette torture larvaire qui mine le caractère et peut mener jusqu’au suicide.
Ceci n’étant pas considéré comme une vraie maladie, les victimes de cette infirmité ne reçoivent généralement que peu de compassion de la part de l’entourage mais aussi d’une partie du corps médical. Un lecteur sur cinq devrait se reconnaître dans ces lignes…Notez que les jeunes qui se shootent aux décibels sont pour beaucoup des futurs abonnés au club !

0 658
Une campagne pour l'ouïe des seniors

En Suisse, quelque 380’000 personnes de plus de 65 ans négligent leur problème d’audition.

Afin d’améliorer la qualité de vie des seniors, Pro Senectute lance une campagne de sensibilisation. « Entendez-vous la vie » encourage les plus de 65 ans à effectuer le plus tôt possible un test de l’ouïe.

Selon Pro Senectute, 46% des retraités n’entreprennent rien pour combattre une perte d’audition. Lorsque le problème devient aigu, il est souvent trop tard, relève l’organisation des aînés lundi dans un communiqué. Il est alors difficile d’adapter correctement les appareils auditifs, car le cerveau perd sa capacité à percevoir les signaux acoustiques.

Rappel sur le remboursement des prothèses auditives

Si vous souffrez d’un déficit auditif, sachez que l’Assurance Maladie vous rembourse, sur prescription médicale, vos prothèses auditives et leurs accessoires. La prise en charge dépend de votre âge et de votre handicap.

Le remboursement des prothèses auditives

Les prothèses auditives sont prises en charge par l’Assurance Maladie sur prescription médicale et à condition qu’elles appartiennent à une catégorie inscrite sur la liste des produits et prestations (LPP) remboursables par l’Assurance Maladie.
Elles sont remboursées à 60 %* sur la base de tarifs officiels, fixés par la LPP**, variables selon votre âge et votre handicap.

Les tarifs de prise en charge comprennent :

  • l’achat de votre appareil, des accessoires nécessaires à son fonctionnement (piles, embout auriculaire, coque…) ;
  • votre prise en charge par l’audioprothésiste (c’est-à-dire le nombre de séances nécessaires à l’appareillage, la prise en compte de vos demandes, l’examen des conduits auditifs, tous les tests nécessaires à votre appareillage…) ;
  • l’adaptation de la prothèse auditive par l’audioprothésiste ;
  • votre éducation prothétique (conseils divers sur la manipulation de l’appareil, son entretien…) ;
  • votre suivi prothétique régulier (contrôle de l’efficacité de l’appareil aux 3e, 6e et 12e mois après sa délivrance, puis un suivi biannuel selon vos besoins) ;
  • l’envoi à votre médecin des comptes rendus d’appareillage par l’audioprothésiste.

Vous avez moins de 20 ans

Les prothèses auditives sont remboursées à 60 %*, sur la base d’un tarif allant de 900 euros à 1 400 euros, selon la classe de l’appareil prescrit.
Il existe en effet quatre classes (A, B, C, D) d’appareils électroniques correcteurs de surdité, chacune d’entre elles présentant des caractéristiques techniques et des équipements spécifiques.

Vous avez plus de 20 ans

Les prothèses auditives sont remboursées à 60 %*, sur la base d’un tarif fixé à 199,71 euros, quelle que soit la classe de l’appareil prescrit.

Vous êtes déficient auditif et vous souffrez de cécité

Quel que soit votre âge, les prothèses additives sont remboursées à 60 %* sur la base d’un tarif allant de 900 euros à 1 400 euros, selon la classe de l’appareil prescrit.

Pour plus d’informations sur les tarifs des appareils, adressez-vous à votre audioprothésiste qui, selon votre prescription médicale, pourra vous renseigner sur :

  • les différentes prothèses auditives disponibles ;
  • leur prix de vente, qui peuvent être supérieurs aux tarifs servant de base au remboursement ;
  • le montant remboursé par l’Assurance Maladie.

À noter : votre mutuelle santé ou votre assurance complémentaire santé peut prendre en charge tout ou partie des frais qui ne sont pas remboursés par l’Assurance Maladie, si le contrat que vous avez souscrit le prévoit. Renseignez-vous auprès d’elle.

* Le taux de remboursement des prothèses auditives passe à 60 % (au lieu de 65 %) à compter du 2 mai 2011.
** La LPP établit la liste des dispositifs médicaux, dont les prothèses auditives, remboursables par l’Assurance Maladie, les modalités de leur prise en charge et les tarifs servant de base au remboursement. Pour plus de détails sur la LPP, renseignez-vous auprès de votre audioprothésiste.

Le remboursement des accessoires

L’utilisation d’une prothèse auditive nécessite l’achat d’accessoires divers : embouts auriculaires, écouteurs, microphones, etc.
Ils sont pris en charge par l’Assurance Maladie sur prescription médicale et présentation des justificatifs de dépenses. Ils sont remboursés à 60 %* sur la base des tarifs suivants, fixés par la LPP** :

Tarifs servant de base au remboursement des accessoires pour prothèse auditive
Types d’accessoire Tarifs servant de base au remboursement
Écouteur 5,32 euros
Microphone 9,17 euros
Potentiomètre 4,52 euros
Vibrateur à conduction osseuse 10,63 euros
Embout auriculaire pour les enfants jusqu’à 2 ans : la prise en charge est assurée dans la limite de 4 embouts par an et par appareil 53,36 euros
Embout auriculaire pour les enfants et les jeunes de 2 ans à 20 ans et pour les personnes, quel que soit leur âge, qui souffrent d’un déficit auditif et de cécité : la prise en charge est assurée dans la limite d’un embout par an et par appareil 53,36 euros
Embout auriculaire pour les personnes de plus de 20 ans : la prise en charge est assurée dans la limite d’un embout par an et par appareil 4,91 euros

À noter : votre mutuelle santé ou votre assurance complémentaire santé peut prendre en charge tout ou partie des frais qui ne sont pas remboursés par l’Assurance Maladie, si le contrat que vous avez souscrit le prévoit. Renseignez-vous auprès d’elle.

* Le taux de remboursement passe à 60 % (au lieu de 65 %) à compter du 2 mai 2011.
** La liste des produits et prestations (LPP) établit la liste des dispositifs médicaux, dont les prothèses auditives, remboursables par l’Assurance Maladie, les modalités de leur prise en charge et les tarifs servant de base au remboursement. Pour plus de détails sur la LPP, renseignez-vous auprès de votre audioprothésiste.

Source: http://www.ameli.fr

0 1123
Des mauvaises habitudes qui persistent

Un important chercheur canadien prévient les jeunes des dangers sur l’audition causés par le fait d’écouter de la musique à forte puissance à la suite de résultats d’une de ses études, qui montre les méfaits sur les adolescents de cette mauvaise habitude.

Larry Roberts, de l’université canadienne de McMaster, a travaillé conjointement avec des chercheurs de la São Paulo School of Medicine, au Brésil, sur les troubles précoces de l’audition de 170 jeunes âgés de 11 à 17 ans.

Après avoir réalisé des tests d’audition poussés et avoir interrogé les sujets, l’équipe est arrivée à la conclusion que presque tous les participants enregistraient des «habitudes d’écoute à risque» en écoutant de la musique trop forte au casque, en soirées ou en concert. Plus d’un quart des sujets (28 %) souffraient déjà d’acouphènes persistants, un bruit de bourdonnement ou de sifflement dans l’oreille qui se manifeste habituellement après 50 ans.

0 2180
Découvrez

Imaginé par des élèves de l’ECV Aquitaine, ce court métrage qui raconte l’éveil aux sons d’une petite fille sourde a ému beaucoup de spectateurs. C’est aussi notre coup de coeur et nous vous proposons de le découvrir à votre tour. Séquence poésie.

Réalisé par 5 étudiants de l’ECV, ce film d’animation touche son audience à chaque diffusion. Présenté lors de la cérémonie de remise des diplômes de la Promo 2015 de l’école, le public a tout de suite vu la qualité du travail d’animation et de son scénario.

Le film va continuer sa vie puisqu’il est déjà programmé dans une centaine de festivals en France mais aussi à l’international (Portugal, USA…).

Synopsis

Ce film a lieu dans un monde silencieux et sans relief. Il raconte une rencontre complice entre une fillette et une petite bestiole curieuse. Cette dernière a le don de fabriquer des sons. Ensemble, ils “briseront” le monde du silence pour en faire jaillir des paysages extraordinaires, au rythme de la musique.
Le fin mot de l’histoire est révélé à la fin : L’animal se trouvera être la personnification imaginaire de l’appareil auditif de l’enfant.
Elle est sourde et, grâce à lui, elle vient d’entendre pour la première fois.

AKOUO – ECV Animation Bordeaux from ECV – École de Com. Visuelle on Vimeo.

Lire la suite de l’article de Christophe Roux sur francetvinfo.fr

0 1876
L'oreille numérique, avenir de l'audition

L’audition repose sur un processus encore bien mystérieux. Comment le message sonore est-il capté et codé avant d’être transmis à notre cerveau ? Le numérique peut-il jouer un rôle dans ce fonctionnement ? Les réponses dans notre dossier consacré à l’oreille numérique.

Comment entendons-nous ? La cochlée (ou limaçon), cet étrange organe en forme d’escargot, n’est-elle qu’un banal microphone ou permet-elle d’analyser les sons qui nous agressent ? Le numérique pourrait bien nous permettre de mieux comprendre le fonctionnement de notre oreille et de la perception des sons.

Sur les réseaux sociaux